alkékenge


alkékenge

alkékenge [ alkekɑ̃ʒ ] n. m.
• 1694; alquequange 1555; de l'ar. al-kâkang
Bot. Plante vivace de l'espèce physalis.

alkékenge nom féminin (arabe al-kākandj) Synonyme de physalis. ● alkékenge (synonymes) nom féminin (arabe al-kākandj)
Synonymes :

⇒ALKÉKENGE, subst. masc.
BOT. Plante ornementale de la famille des solanées produisant des fleurs dont le calice, d'abord blanc, devient rouge-orangé, se referme au sommet et contient le fruit, une baie d'un rouge vif :
1. ...la pulsatilla vulgaris est la coquelourde, la coquerelle, le coqueret, la coquerette, la clochette, le passe-velours, la fleur du vent. Cette coquerelle, des botanistes ont osé la dénommer alkékange, mot dont j'ignore l'origine, mais dont la laideur est trop évidente.
R. DE GOURMONT, Esthétique de la langue française, 1899, p. 44.
2. Car « Sido » aimait au jardin le rouge, le rose, les sanguines filles du rosier, de la croix-de-Malte, des hortensias et des bâtons-de-Saint-Jacques, et même le coqueret-alkékenge, encore qu'elle accusât sa fleur, veinée de rouge sur pulpe rose, de lui rappeler un mou de veau frais...
COLETTE, Sido, 1929, pp. 25-26.
Rem. Cette plante, du genre physalis, est appelée aussi coqueret, coquerelle, lanterne (Lar. encyclop.), herbe à cloques (GUÉRIN 1892), etc. (cf. ex. 1).
Prononc. ET ORTH. :[]. Var. graph. : alkékange (supra ex. 1); var. morphol. : alkékengère (LITTRÉ, GUÉRIN 1892). Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop. et Ac. Gastr. 1962 donnent à ce mot le genre fém.
Étymol. ET HIST. — XVe s. alkacange « plante vivace dont le fruit possède des propriétés diurétiques » (Grant Herbier, n° 186 ds GDF. Compl. : Faba inversa, feve enverse, c'est une herbe qui a les feulles semblables a espece de morelle que l'on appelle solatrum rusticum, alkacange); 1555 alquequange p. ext. « fruit de cette plante, appelé aussi cerise d'hiver » (JUNIUS, Nomenclature, p. 97 ds GDF. : Halicacabus, vesicaria, Plin. Des coquerets, coullebobes, alquequanges baguenaudes. It. : alquaquengi); 1611 alcange, alchechange, alchequange, alkerenge (COTGR.).
Empr. à l'ar. al-, de mêmes sens (LOK. 1927, s.v. ); attesté en esp. sous la forme alkakengi dep. 1555 (Laguna ds COR. t. 1 1954, s.v. alquequenje).
STAT. — Fréq. abs. litt. :2.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — ALEX. 1768. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — Comm. t. 1 1837. — Lar. méd. 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MONT. 1967. — NYSTEN 1814-20.

alkékenge [alkekɑ̃ʒ] n. m.
ÉTYM. 1694; alquequange, 1555; alkacange, XVe; de l'arabe (’)ǎl-kākǎndj.
tableau Mots français d'origine arabe.
Bot. Plante vivace (Solanacées) du genre physalis, à fleurs jaunes, à fruit orange ornemental, communément appelée amour en cage, coqueret. || Les baies rouges d'alkékenge sont employées pour colorer le beurre.
0 (Sido aimait) même le coqueret-alkékenge, encore qu'elle accusât sa fleur, veinée de rouge sur pulpe rose, de lui rappeler un mou de veau frais (…)
Colette, Sido, p. 25-26, in T. L. F.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alkekenge — Alkékenge Alkékenge …   Wikipédia en Français

  • Alkékenge — Ph …   Wikipédia en Français

  • ALKÉKENGE — s. m. T. de Botan. Plante de la famille des Solanées, qui croît dans les haies et dans les vignes, et dont le fruit est un baie légèrement aigrelette, renfermée dans une vésicule rougeâtre. En Suisse et en Espagne, on sert sur les tables le fruit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • alkékenge — paprastoji dumplūnė statusas T sritis vardynas apibrėžtis Bulvinių šeimos dekoratyvinis, maistinis, vaisinis, vaistinis nuodingas augalas (Physalis alkekengi), paplitęs Azijoje ir pietų Europoje. atitikmenys: lot. Physalis alkekengi angl.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • ALKÉKENGE — n. m. T. de Botanique Plante de la famille des Solanées qui croît dans les haies et dans les vignes et dont le fruit est une baie légèrement aigrelette, renfermée dans une vésicule rougeâtre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • alkékenge — (al ké kan j ), dit aussi ALKÉKENGÈRE, COQUERET ou COQUERELLE, s. m. Plante vivace dont les baies, arrondies, d un rouge orange, renfermées dans un calice vésiculeux très large et rougeâtre, sont acidules, légèrement rafraîchissantes et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • alkékenge du Mexique — filadelfinė dumplūnė statusas T sritis vardynas apibrėžtis Bulvinių šeimos vaisinis, vaistinis augalas (Physalis philadelphica), paplitęs Centrinėje ir Pietų Amerikoje. atitikmenys: lot. Physalis aequata; Physalis ixocarpa; Physalis philadelphica …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • alkékenge doux — plaukuotoji dumplūnė statusas T sritis vardynas apibrėžtis Bulvinių šeimos vaisinis augalas (Physalis pubescens), paplitęs Šiaurės ir Pietų Amerikoje. atitikmenys: lot. Physalis floridana; Physalis pubescens angl. downy ground cherry; ground… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • kenge — alkékenge …   Dictionnaire des rimes

  • Amour en cage — Alkékenge Alkékenge …   Wikipédia en Français